Architecte canadien jouissant d’une grande reconnaissance internationale, Arthur Erickson (1924-2009), a marqué l’architecture nord-américaine dans la deuxième moitié du XXe siècle par des projets d’envergure, alliant hardiesse du design et sensibilité dans le choix des matériaux.

Né à Vancouver, formé en architecture à l’université McGill à Montréal (B.A. Arch., 1950), Arthur Erickson voit sa réputation internationale s’amorcer en 1963 avec le concours pour le design de l’Université Simon Fraser à Burnaby en Colombie-Britannique qu’il remporte avec son associé Geoffrey Massey. Le concept qu’il développera pour le pavillon du Canada à Expo 67 (la pyramide inversée) et sa participation au design de pavillons thématiques (L’homme dans la cité et l’Homme et la santé) contribueront à sa renommée. Il sera choisi pour concevoir le pavillon du Canada à l’exposition d’Osaka en 1970.

Parmi d’autres grands projets d’Erickson, on cite le Musée d’anthropologie à l’Université de British Columbia en 1972, le complexe Robson Square à Vancouver en 1973, California Plaza à Los Angeles en 1980 et l’ambassade du Canada à Washington en 1983.

À partir de 1989, et à l’occasion de plus d’une quinzaine de versements, Arthur Erickson a offert en don à la collection du CCA les dessins et archives de ses projets principalement conçus après le début des années soixante-dix. Les archives d’Arthur Erickson au CCA comprennent plus de 15 000 dessins, 100 mètres linéaires de documents textuels, 800 photographies et 35 maquettes d’étude et de présentation. Près de 650 projets provenant des bureaux de Toronto, Los Angeles et Vancouver sont entrés dans les réserves du CCA, permettant l’étude du processus de création pour des projets résidentiels, des centres commerciaux, des centres culturels, des musées, au Canada, aux États-Unis et en Chine.

Le fonds Erickson fait partie d’une collection de recherche de près de 145 fonds d’archives d’architectes canadiens ayant œuvré au Canada et ailleurs dans le monde principalement aux XXe et XXIe siècles. Cette collection comprend entre autres les archives d’ARCOP, de Wells Coates, d’Ernest Cormier, d’André Blouin, d’Humphrey Carver, de Roger D’Astous, de Gérin-Lajoie, de Richard Henriquez, de Kuwabara Payne McKenna Blumberg, de Lahaie-Ouellet, de Phyllis Lambert, de Cornelia Hahn Oberlander, de John C. Parkin, de Jacques Rousseau, de Saucier + Perotte, de Shim-Sutcliffe et de van Ginkel Associates.


envoyer
pdf imprimer

Mots-clés :

Vancouver