C'est toxique ici, mais pas là-bas

Conférence, en anglais, Théâtre Paul-Demarais, 16 mars, 18h

La veille du jour de l’An 1987, 4 000 tonnes de cendres toxiques sont livrées aux habitants des Gonaïves, une ville portuaire démunie sur la côte occidentale d’Haïti. Dans un contexte politique instable, des fonctionnaires haïtiens ont autorisé l’importation de déchets toxiques des États-Unis, catégorisés comme des « fertilisants ». Dans ce cas, la cendre provient de Philadelphie, où sévit une crise de gestion des déchets depuis l’imposition par le gouvernement fédéral de nouvelles réglementations environnementales coûteuses. Philadelphie a choisi d’exporter ses déchets dangereux vers l’hémisphère Sud, entrant ainsi dans un marché gris caractérisé, selon certains, par des « échanges volontaires » et, selon d’autres, par un « impérialisme des poubelles ».

La commune des Gonaïves n’est qu’un des nombreux sites qui, à la fin du XXe siècle, font les frais du capitalisme industriel et de ses visées : la croissance continue et la maximisation des profits. En suivant cette cargaison toxique et certains des vaisseaux fantômes qui la transportent autour du monde, la conférence abordera les motifs des acteurs qui se livrent à ce commerce et les solutions possibles pour le remplacer.

La conférence de Simone M. Müller sera suivie d’une réponse de Sébastien Jodoin, professeur de droit à l’Université McGill.

Simone M. Müller est chercheur principale et gestionnaire de projet pour le groupe de recherche Hazardous Travels: Ghost Acres et Global Waste Economy (« Voyages à risque : terrains vagues et économie mondiale des rebuts ») DFG-Emmy Noether, hébergé au Rachel Carson Center for Environment and Society, à Munich. Elle est l’auteur de Wiring the World: The Social and Cultural Construction of Global Telegraph Networks (2016), et une chercheur-boursière junior au Centre de recherche interdisciplinaire de l’Universität Bielefeld.

Sébastien Jodoin est professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université McGill. Sa recherche vise à comprendre le droit et la politique publique dans le contexte des forces multiples associées à la mondialisation, aux processus de changement social, aux mutations de la gouvernance publique et privée, et à la recherche de la durabilité.

Muller Jodoin: C'est toxique ici, mais pas là-bas
Pause
00:00:00
00:00:00
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (Optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d'un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d'archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...