1
1
En
Notre client, la planète

Ce dossier rassemble dans un esprit proactif quelques approches ciblées de l’architecture en matière d’environnement. Après un bref résumé du contexte (subjectif), il définit, redéfinit et discute certains termes en clarifiant les attitudes qui les fondent. Tant nos erreurs que nos succès y sont documentés, nous permettant ainsi de bien comprendre notre situation actuelle à la lumière du passé. Et puisque nous gardons toujours l’espoir, ce dossier propose de nouvelles possibilités de design – qui, nous le promettons, ne proviennent pas toutes des années 1970. Votre appui à cet égard sera plus qu’apprécié.

Article 6 de 12

À la chasse à la brochure sanitaire

Texte de Lee Stickells

Votre toilette est-elle à chasse d’eau? Quelle quantité d’eau utilise-t-elle? Où aboutissent vos rebuts? Dans les années 1970, repenser l’infrastructure domestique est une priorité pour les concepteurs préoccupés d’écologie. Même la technologie en apparence banale de la toilette est alors étudiée minutieusement pour ses implications environnementales, économiques, sociales et politiques. La toilette à chasse d’eau moderne, reliée à un système de traitement des eaux d’égout industriel, est alors devenue la solution pratique et conventionnelle dans les pays industrialisés. Toutefois, les problèmes liés à sa production et ses infrastructures gourmandes en capital, à l’utilisation importante de ressources (en particulier de l’eau) et aux effets des rejets d’eaux usées sur l’environnement ne vont pas tarder à se manifester.

En juillet 1973, le Groupe de conception de logements à coûts minimaux (GCLCM) de l’École d’architecture de l’Université McGill publie la brochure Stop the Five Gallon Flush! (Mettons fin à la chasse d’eau de cinq gallons). Le rapport est produit dans le cadre de la série « The Problem Is » (Voilà le problème), qui documente les recherches effectuées par le GCLCM en matière d’amélioration de la production de logements pour les familles à faible revenu. Stop the Five Gallon Flush! prend acte des défauts de la toilette à chasse d’eau (sur la couverture, on mentionne que « 70% de l’humanité n’a pas accès à l’eau courante ») et explore des systèmes alternatifs d’évacuation des eaux usées. Les rapports de la série sont vendus par le GCLCM sur commande postale.

Ce militantisme de la brochure découle en grande partie de l’accent mis sur l’efficacité et l’autonomie par le directeur du GCLCM, l’architecte Alvaro Ortega, lui-même engagé dans de nombreux projets d’habitat à prix modique des Nations Unies en Asie, Afrique et en Amérique du Sud à compter des années 1950. Dans cet esprit, au GCLCM, tout le processus de publication est fait sur place par l’équipe. Le fonds au CCA contient les photos originales, le texte composé, les épreuves montées prêtes à photographier et même les plaques d’imprimerie en aluminium de divers numéros de la série « The Problem Is ».

Cette approche emprunte aussi aux méthodes des médias de la contreculture qui prospèrent à l’époque en Amérique du Nord, en particulier sur la côte Ouest, profitant de technologies d’impression nouvelles, meilleur marché et plus accessibles. Les coûts de production sont généralement faibles, avec le recours à des polices de machine à écrire et des illustrations dessinées à la main collées et imprimées sur du papier peu coûteux. Grâce à ces efforts, une dynamique culture de l’imprimé se crée autour de la diffusion de matériel sur des sujets comme l’autosuffisance, l’écologie, l’éducation alternative, l’artisanat, le jardinage biologique, les énergies de remplacement et autres thèmes liés à des modes de vie holistiques.

Stop the Five Gallon Flush! réunit les univers de la recherche en développement international, du mouvement de la technologie appropriée, de l’édition sociétale contre-culturelle et du design écologique. Le succès est tel que l’édition originale est rapidement épuisée. En 1975, 1300 exemplaires ont déjà trouvé preneur, alors qu’une édition revue et augmentée sort des presses (on trouve dans le fonds du GCLCM au CCA un exemplaire de cette réimpression). Stop the Five Gallon Flush! va finalement se vendre à quelque 6000 exemplaires, intégralement par commandes postales, et annonce une vague de brochures et de livres qui feront la promotion de systèmes d’assainissement alternatifs. Parmi eux, Goodbye to the Flush Toilet (Au revoir, toilette à chasse d’eau) [1977], de Rodale Press, Sanitation Without Water (L’assainissement sans eau) [1978], de l’Autorité suédoise du développement international et le « classique » de Sim Van der Ryn, The Toilet Papers (Articles de toilette) [1978].

Lee Stickells était chercheur en résidence en 2014-2015.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...