1
1
En
C’était le futur

Tout dessin de conception architecturale constitue en soi une projection dans l’avenir, mais certaines projections dépassent leur contexte immédiat pour révéler quelque chose de plus vaste – et de particulièrement pertinent pour leur époque. Les courants d’angoisse ou d’optimisme qui traversent les moments présentés dans ce dossier sont certes identifiables, mais il ne faudrait pas se leurrer en pensant qu’ils sont familiers : il s’agit de futurs du passé, auxquels nous ne sommes jamais parvenus. Ils restent ainsi en suspens, révélant à notre esprit des axes possibles de compréhension des problématiques contemporaines.

Article 12 de 14

1954 : Pouvoir

Une peinture tirée d'un rapport annuel de Seagrams Limited

Les travaux de construction de la voie maritime du Saint-Laurent et de la centrale hydroélectrique Moses-Saunders, commencent en 1954. Investissement massif en travaux publics exigeant la coopération des gouvernements canadien et américain, l’entreprise prévoit l’ajout d’écluses et de barrages, de même que le creusement des canaux, tout au long de la voie navigable entre l’Atlantique et les Grands Lacs.

La même année, Seagrams Limited consacre son rapport annuel au thème de la voie maritime et republie une partie du rapport sous forme d’une petite plaquette traitant du projet. « Nous avons senti que le monde des affaires canadien ne se prévaut pas simplement d’un privilège, mais remplit également un devoir en regardant au-delà des limites étroites de ses propres intérêts », explique en introduction Samuel Bronfman, président de l’entreprise. La pièce maîtresse de la plaquette est un encart à volet reproduisant une peinture panoramique de Grant Tigner, reproduite en intégralité ci-dessous.

Grant Tigner, peintre. Seagrams Limited, éditeur. The St. Lawrence Seaway and Power Project, dans The St. Lawrence Seaway: The Realization of a Mighty Dream, 1954. ID PO7903 TC427.S3 CAN; ID:88-B12931

Extrait de la plaquette (pages 8 et 9) :

Le projet de voie maritime du Saint-Laurent et de centrale hydroélectrique est l’une de ces entreprises [de collaboration harmonieuse] tellement imaginatives dans leur conception et vastes dans leur ampleur, que tout adjectif visant à les décrire ne pourrait qu’en atténuer la grandeur. À la vérité, jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité un seul ouvrage d’ingénierie n’aura agrégé, à travers un tel grand dessein, autant d’éléments interdépendants de la vie d’un continent. C’est une initiative qui non seulement donne le ton pour l’avenir, mais qui accomplit, complète, couronne l’histoire des quatre siècles écoulés. Il s’agit de la réalisation pleine et entière d’un rêve imaginé à l’origine par des hommes qui ignoraient tout des navires à vapeur et de l’hydroélectricité… Mais ils étaient hommes, ces pionniers, comme tous les grands de toutes les époques et de tous les pays, à refuser d’être limités par le présent ou découragés par l’inconnu. Certes, ils n’avaient que peu de ressources techniques à leur disposition; mais leur vision et leur audace leur ont fait plus que quadrupler la taille du monde civilisé. Ce n’est qu’à l’aune de leur imagination et de leur travail que la magnificence du projet de voie maritime du Saint-Laurent et de centrale hydroélectrique peut être mesurée.

Ce document est présenté dans notre exposition Le temps presse, qui explore les visions souvent conflictuelles et contradictoires que les Canadiens entretiennent envers l’environnement « naturel ».

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...