Carte postale montrant un tronc de sapin géant, État de Washington, vers 1940, Collection de cartes postales Gilles Gagnon. Collection CCA. PC BIB183010. Don de Gilles Gagnon

D’abord, les forêts s’intéresse aux relations encore inexplorées qu’entretient la foresterie avec l’urbanisme et le design. Envisageant la foresterie en tant qu’activité créant des environnements extrêmement construits, à une échelle, une précision et une ambition sans précédent, l’exposition permet de mieux comprendre les liens qui existent entre ressources naturelles, processus de production et forme construite.

D’abord, les forêts met en lumière quatre modes de gestion des forêts: la foresterie bureaucratique, la foresterie scientifique, la foresterie tropicale et la foresterie économique. Chacun de ces modes correspond à des géographies et des phases précises dans l’évolution de la foresterie moderne : depuis les listes d’identification des forêts de la République de Venise du XVIe siècle, aux expériences architecturales des années 1960 aux États-Unis. L’exposition présente des dessins, cartes, livres ainsi que des photographies et des projets contemporains de design.

L’exposition tente d’aller au-delà des idées préconçues sur les relations entre l’architecture, les villes et les forêts. Elle s’attache à la nature abstraite des systèmes de foresterie et à la curieuse discipline que la logique des organisations artificielles impose aux environnements naturels.

Le vernissage de D’abord, les forêts est le 4 octobre 2012 avec une conférence du commissaire Dan Handel.


envoyer
pdf imprimer

Crédits :

Dan Handel, 2011 Young Curator
Tag Team Studio, design graphique
Audiotopie , bande sonore