En
Mondes matériels

Nous choisissons généralement les matériaux en fonction de propriétés – texture, intégrité, assemblage – qui, une fois classifiées et cataloguées, sont perçues comme immuables et fiables. Cependant, les attitudes, compréhensions et modes qui influencent la façon dont nous calculons la valeur d’un matériau sont versatiles; la manière dont nous évaluons et interagissons avec les matériaux est dont aussi une évaluation de nos propres valeurs culturelles fluctuantes. Les matériaux ne sont pas anonymes; ils ne sont pas (seulement) des abstractions et ils ne se définissent pas simplement par ce qu’on en construit. Les histoires rapportées ici sont celles des résultats imprévues, des optimismes malavisés, des hypocrisies ordinaires et des possibilités inexploitées. En creusant les conséquences immatérielles et indirectes de l’utilisation d’un matériau, nous mesurons sa capacité à calibrer nos rapports avec le monde, qu’ils soient distants ou intimes.

Article 3 de 6

Un seul mot : plastique(s)

Présentations de Greg Lynn et de Yung Ho Chang

En 2008, Greg Lynn et Yung Ho Chang ont participé à une discussion dans le cadre de notre série « Urgence », qui demande à des architectes de définir les enjeux les plus urgents en architecture (du moins au moment de l’événement). Ils ont tous les deux parlé des plastiques – en quelque sorte. Les vidéos suivantes sont extraites de leurs présentations et de la discussion qui les a suivies, modérée par Mirko Zardini.

Urgence 2008 : Greg Lynn (extrait)
Pause
00:00:00
00:00:00
Urgence 2008 : Yung Ho Chang (extrait)
Pause
00:00:00
00:00:00
Urgence 2008 : conversation (extrait)
Pause
00:00:00
00:00:00

L’événement peut être visionné au complet sur notre chaîne YouTube. Vous pouvez aussi y regarder d’autres événements de la série « Urgence », incluant des présentations par Peter Eisenman et Rem Koolhaas (2007), Adam Caruso et Brigitte Shim (2008), et Jean-Philippe Vassal et Giancarlo Mazzanti (2011).

...