Corpus sanum in domo sano : l'architecture du mouvement en faveur de la salubrité domestique, 1870-1914

Exposition, Vitrines, 13 novembre 1991 au 16 février 1992

Influencés par une science naissante, la physiologie, les médecins de l’ère victorienne sont convaincus que la maison, au même titre qu’un organisme vivant, peut être malade, et qu’une recherche méthodique de l’hygiène à la maison est indissociable d’une architecture salubre. L’exposition Corpus sanum in domo sano (un corps sain dans une maison saine) s’intéresse au rôle joué selon le sexe ainsi qu’aux conséquences spatiales et professionnelles d’un mouvement apparu vers la fin du XIXe siècle, lequel accorde une place prépondérante à la salubrité dans l’architecture des maisons de la classe moyenne. En même temps, elle témoigne aussi de la parenté entre certaines préoccupations modernes et celles des sociétés victoriennes.

Commissaire : Annmarie Adams, McGill University.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...