Séminaire de chercheur en résidence : Mark Wilson-Jones

« Modernism and the Myth of Origins »
Séminaire, 14 juin 2007 , 18 h

Le chercheur en résidence Mark Wilson-Jones présente sa recherche :

Depuis la moitié du XVIIIe siècle le thème des origines a occupé une part importante de la réflexion architecturale (par exemple chez Abbé Laugier, Lodoli, Piranèse) avant de devenir une véritable obsession au 19ème siècle (Hübsh, Soane, Bötticher, Viollet-le-Duc, Semper, Choisy et Wagner, pour ne citer que les noms les plus influents). Il est remarquable que la plupart de ceux qui se confrontèrent aux origines de l’architecture grecque participa activement à l’élaboration des théories concernant l’orientation future de l’architecture.

Les origines et l’essor des ordres offrent, semble-t-il, un outil pour la création des principes constructifs d’un emploi intemporel bien que variant selon le style et l’idéologie. La croyance en la genèse constructive du Dorique explique pourquoi il fut le dernier des ordres à être rejeté par le mouvement moderne.

Dans quelle mesure les polémiques contribuèrent à soutenir certains récits des origines des ordres? Comment les avocats du modernisme étaient-ils informés des recherches archéologiques? Quels archéologistes et classicistes influencèrent quels architectes et vice-versa? A partir de quand les archéologistes se détachèrent des spéculations naïves des architectes? Le matériel d’étude semble plus facile à identifier au XIXe siècle qu’au XXe siècle. Si le goût de Le Corbusier pour l’art primitif et le temple grec est désormais bien connu, que sait-on de Mies, par exemple, à cet égard?

Mark Wilson-Jones est architecte et historien de l’architecture dont les recherches touchent également à l’archéologie. Suite à ses études à l’université de Cambridge et à la Polytechnic of Central London, il a remporté le prix de Rome en architecture à l’École britannique de Rome. Après avoir pratiqué à Londres et à Rome, il enseigne actuellement le design et l’histoire au département d’architecture et de génie civil à l’université de Bath, où il est le directeur du programme de maîtrise en histoire et théorie. Il est aussi directeur du Centre for Advanced Studies in Architecture (CASA). Son livre Principles of Roman Architecture (Yale UP, 2000) fut le premier à se voir attribuer concurremment le prix Banister Fletcher du RIBA et l’Alice Davis Hitchcock Medallion.

Mark Wilson-Jones était Chercheur en résidence au CCA in 2007.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...