L'enseignement de... Mexico : Arturo Ortiz Struck

Des logements pour Xalostoc
Conférence, en anglais, Théâtre Paul-Desmarais, 10 mai 2012 , 19h

“Arturo Ortiz Struck décrit les frontières de la construction légale et autorisée dans le contexte de Mexico :« Afin de nous forger une opinion critique sur la production d’espace et d’architecture dans cet environnement, nous devrions commencer par deux principes fondamentaux. Le premier établit que les espaces reflètent qui nous sommes, et ils traduisent nos habitudes culturelles et la façon dont nous nous déployons dans le quotidien. Le second prend racine dans le fait de comprendre que les villes sont une expression des sociétés en relation à leur production historique, mais aussi à leur contexte idéologique. Les millions de petites maisons construites en banlieue de Mexico illustrent ce principe; les institutions financières et gouvernementales qui les ont produites voient dans la population non des citoyens, mais un autre levier économique. Ces citoyens engendrent du crédit, non des maisons. Le système de production d’habitat crée les conditions dans lesquelles les citoyens, sans perdre leurs droits ni leur statut juridique, craignent le système économique tout en le maintenant.

Le design revêt une grande importance dans les sociétés très ambitieuses, ces milieux dans lesquels un matérialisme vain détermine les décisions de millions de gens. C’est par lui que les significations sont produites, et celles-ci indiquent d’ordinaire que la croissance personnelle réside dans la capacité qu’a chaque individu de prouver sa proximité à l’utopie et à la modernité, même si parfois l’utopie s’apparente davantage à un film de Disney qu’à une meilleure qualité de vie. À titre d’exemple, chaque quartier de Mexico possède un château orné de créneaux. Les gens de Mexico aiment beaucoup avoir leur propre château avec des « serviteurs ». Ces « serviteurs » sont un sujet qui met au jour la violence et le vice de forme systématique de nos sociétés, et les espaces sont là pour le prouver. Le marché exige que dans chaque maison de la moyenne ou de la haute bourgeoisie se trouve une chambre de service destinée à une femme qui ne jouit d’habitude pas des droits établis dans le domaine du travail, dont les heures de travail ne sont pas fixées, qui n’a pas le droit de recevoir ses amis ni ses amoureux, ni celui de partir quand bon lui semble, et qui vit loin de sa famille au moins six jours par semaine.

De la même manière, dans l’incapacité du système économique à inclure tous les citoyens, les colonies spontanées, ou favelas, ou taudis, ou tout autre vocable utilisé pour les nommer, constituent plus de la moitié de la production urbaine en Amérique latine. Ces immenses colonies montrent clairement que même si le design importe, les architectes et les designers ne comptent pas. Ils sont devenus des outils de luxe utiles pour construire des châteaux, peut-être plus modernes, plus contemporains ou plus universels!

En quoi consiste ou devrait consister l’engagement de l’architecture et du design dans ce contexte? Devrions-nous nous préoccuper de participer à de nouveaux projets créatifs adaptés à un spectacle mondial? Pouvons-nous diriger notre regard sur notre environnement local ? »


- Arturo Ortiz Struck


La série L’enseignement de… s’inspire de « L’enseignement de Las Vegas » (1972), important ouvrage dans lequel Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Izemour analysent le symbolisme architectural et les artères commerçantes de Las Vegas afin de comprendre le phénomène de l’étalement urbain. Dans cet esprit, le CCA invite des experts à partager le fruit de leur analyse des spécificités urbaines et de leur impact sur l’évolution des villes.”

Pause
00:00:00
00:00:00
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...