Édouard Baldus, photographe

Publication, 25 janvier 1994

Édouard Baldus (v.1813–v.1889) est l’un des derniers grands photographes français des années 1850. À travers ses épreuves de grand format et d’une qualité remarquable, c’est lui qui peut le mieux nous aider à comprendre que la photographie d’architecture, même débarrassée de ses effets pittoresques, ne se limite pas à la seule identification de la chose représentée. Dès ses premières œuvres, il montre comment, par le choix du point de vue et du cadrage, il construit une représentation de l’édifice qui devient sa vision. Ses panoramas, composés à partir de plusieurs négatifs, sont loin d’être simplement objectifs.

Cette publication est la première à répertorier la carrière et l’œuvre de cette figure majeure qui n’était pas seulement un photographe d’architecture, mais aussi un artiste du Second Empire.

Texte de Malcolm Daniel et Françoise Heilbrun, et un essai de Barry Bergdoll.

Relié ou broché, 293 pages. Publié en français et en anglais.

Exposition
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...