Images parlantes

Conférence, en anglais, Théâtre Paul-Desmarais, 13 octobre 2016, 18h

Sophie Dars et Carlo Menon, Stefano Graziani et Yasufumi Nakamori présentent des stratégies pour réinventer et employer des formats visuels tels le reportage photo, le roman photo et l’exposition de photos. L’événement s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche en cours au CCA portant sur la relation entre architecture et photographie, soutenu par la fondation Andrew W. Mellon.

Read more

Sophie Dars et Carlo Menon sont les rédacteurs d’Accattone, un projet d’édition indépendant basé à Bruxelles qui a récemment sorti son quatrième numéro. Selon son site Web, Accattone « est un espace consacré aux documents sur l’architecture : une entrevue, un essai visuel, un dessin sont disposés comme fragments d’un montage transversal au numéro ». Chacun de ces derniers traite de plusieurs thèmes avec une approche critique obtenue par la confrontation de matériaux visuels. Exploitant à dessein la lenteur qu’autorise le format imprimé, les rédacteurs cherchent à combiner les caractéristiques d’une copie de travail avec la finitude de l’objet.

L’artiste et photographe Stefano Graziani a étudié l’architecture à l’IUAV à Venise. Il enseigne au programme de maîtrise à la Fondazione Fotografia à Modène, à la Naba à Milan et à l’Università degli Studi di Trieste. Il a collaboré avec des architectes, des photographes et des groupes comme Multiplicity, Armin Linke, Amedeo Martegani et Stalker. Cofondateur de San Rocco, il a souvent exposé et a publié des portfolios dans des magazines et revues, dont notamment Domus, A+U, Camera Austria, Repubblica, Log et Abitare. Parmi ses publications, notons Taxonomies (2007), Under The Volcano and Other Stories (2009), L’Isola (2009), Studio d’archivio, Archivio Superstudio (2012), Memory Talks (2012), Conversazioni notturne (2014) et It seemed as though the mist itself had screamed (2014). Il a récemment contribué à How Things Meet (2016), ouvrage sur la construction de la tour TID de 51n4e à Tirana, en Albanie, et à la publication du CCA AP164: Ábalos&Herreros (2016).

L’historien de l’art Yasufumi Nakamori occupe le poste de conservateur de la photographie et des nouveaux médias au Minneapolis Institute of Art depuis 2016. Sa thèse de doctorat porte sur l’émergence de l’imaginaire artistique qui a conçu un archétype de ville à travers quatre projets japonais des années 1950 et 1960. Une partie de cette recherche a été présentée dans le cadre de l’exposition Katsura: Picturing Modernism in Japanese Architecture au Museum of Fine Arts, Houston. Un livre éponyme a reçu le prix Alfred H. Barr Jr. de la College Art Association. Nakamori a enseigné l’art et l’architecture modernes et contemporains à la Rice University et au Hunter College de la CUNY, et travaille actuellement à un projet de recherche, financé par la fondation Graham, qui porte sur Kenzō Tange.

Talking Pictures : Carlo Menon, Stefano Graziani, and Yasufumi Nakamori
Pause
00:00:00
00:00:00
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...