Séminaire de chercheur en résidence : Elisabeth Essaïan

La réception de l’architecture et de l’urbanisme soviétiques
Séminaire, Maison Shaughnessy, 9 juin 2011 , 18h

Elisabeth Essaïan, architecte et chercheure en résidence, présente ses travaux en cours sur l’urbanisme de la période stalinienne et considère de façon critique la réception, dans les publications en Europe et en Amérique du Nord, de la production des années 1920-50 :

Les travaux de recherche que j’ai pu consacrer à l’urbanisme de la période stalinienne ont permis de clarifier les mécanismes de fabrique de la ville dans le contexte d’abolition de la propriété privée du sol et de biens immobiliers et d’étatisation du métier d’architecte. Ils ont éclairé les relations entre les acteurs, politique et architecte, en nuançant notamment la réalité de contrôle absolu du premier. Ils ont également mis en évidence l’importance des échanges professionnels entre les architectes soviétiques et occidentaux : jusqu’à la fin des années 1930, les architectes soviétiques se rendent en Europe et en Amérique du Nord, visitent les chantiers, s’informent des projets, emportent de la documentation technique, rédigent des rapports détaillés de leurs voyages.

Mais qu’en est-il en retour? Quelle connaissance ont, à la même époque, les architectes occidentaux, quels sont les objets observés, les acteurs de cette connaissance, les lieux et les formes de sa diffusion?

La recherche proposée dans le cadre du séjour au CCA vise à explorer et à vérifier l’oubli dont la production soviétique des années 1930-50 semble avoir fait objet entre les années 1940 et 1960.

Les années 1970 marquent la redécouverte de la production architecturale et urbaine soviétique projetée et réalisée. Les premières publications qui en témoignent instaurent en même temps une échelle de valeur et une périodisation, insistant sur la rupture entre les années 1920 et les années 1930. Le nombre de publications et d’expositions consacrées depuis quarante ans aux Vkhoutemas (Vyschie khoudojestvennye i tekhnicheskie masterskie – Ateliers supérieurs d’art et de technique, Moscou, 1920-1927] et aux divers projets et acteurs des années 1920 en témoigne.

Essaïan est docteur en architecture de l’Université de Paris VIII-Vincennes Saint-Denis, maître-assistant associé à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais et enseignante à Sciences-Po Paris.

Elisabeth Essaïan était chercheure en résidence au CCA en 2011.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...