Peter Carter : un témoignage

Texte de Phyllis Lambert
Commentaire, 2 mars 2017

Peter Carter (7 mars 1927 – 2 mars 2017) fut un architecte extrêmement méticuleux qui s’attacha tout particulièrement à créer un environnement agréable et plus humain pour les travailleurs des milieux industriel et corporatif. Carter naquit à Londres et, avant même d’avoir atteint ses dix ans, décida, à cause de fréquentes visites au Crystal Palace de Sydenham, à la chorale duquel son père appartenait, de devenir architecte afin de pouvoir « un jour concevoir et construire des théâtres ».

Carter étudia l’architecture à la Northern Polytechnic School of Architecture de Londres, de 1943 à 1950. Son projet de thèse de cinquième année consistait en la conception complète du théâtre Watergate d’Adelphi, à Londres, sur le site du Little Theatre qui avait été détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. De 1950 à 1956, Carter travailla sur de nombreux projets de logements d’après-guerre pour le London County Council Architects Department alors nouvellement formé, sous la direction de Sir Leslie Martin, à l’instar de trois autres architectes récemment diplômés : Alan Colquhoun, William Howell et Colin Saint John Wilson. Durant la même époque, Carter déposa avec Wilson neuf soumissions indépendantes à des concours comme celui pour la cathédrale de Coventry (1951), ou pour une partie de l’exposition This is Tomorrow (1956), à Londres. En 1956, Carter refusa une bourse d’études de la Yale University pour accepter à la place une offre d’Eero Saarinen de travailler avec lui dans ses bureaux de Bloomfield Hills, dans le Michigan.

Bregman & Hamann (Peter Carter, architecte chargé de projet). Courtot Centre, Toronto, 1971-73. Photographe inconnu. Peter Carter fonds, CCA. ARCH111944

Après une année au sein de la firme de Saarinen, Carter déménagea à Chicago pour étudier avec Ludwig Mies van der Rohe au College of Architecture de l’Illinois Institute of Technology, où il obtint sa maitrise en 1958. Une fois diplômé, Carter rejoignit la firme de Mies van der Rohe à la demande de celui-ci. Il y contribua à la conception de nombreux projets de bâtiments et fut chef de projet pour des expositions sur Mies à Saint-Louis (1961) et à New York (1963), ainsi que pour d’autres projets d’envergure de la firme de Mies, comme le Toronto Dominion Centre à Toronto (1970) et le Mansion House Square à Londres (1971). Durant le temps qu’il passa à Chicago, Carter participa de manière indépendante à plusieurs concours d’architecture en Angleterre : pour l’aile ouest de la National Gallery, à Londres (1959), avec une proposition hautement recommandée; pour la Metropolitan Cathedral à Liverpool (1961); et pour le British National Theatre, à Londres (1963), concours pour lequel il fut l’un des 12 architectes à être appelés en entrevue. À Chicago, il rédigea également la monographie Mies van der Rohe at Work (1974). Ce livre, une analyse claire et accessible des concepts et de la méthodologie de Mies, fut traduit en allemand, en espagnol, en italien et en russe.

En 1971, deux ans après la mort de Mies, Carter alla vivre à Toronto pour se joindre à la firme Bregman & Hamann. Il y occupa la fonction d’architecte-concepteur pour le projet du Courtot Centre à Toronto (1971–1973), ainsi que pour de nombreux projets non réalisés, y compris celui pour le siège social de Bell Canada (1973) et celui de la tour de bureaux de King Street (1973), tous deux situés à Toronto; le Massey Concert Hall (1974); et le CBC Radio and Television Centre (1974). Sa proposition pour les Tribunaux de l’Ontario (1973–1974), qui comprenait un ensemble complet de dessins d’exécution, fut malheureusement écartée après un changement du parti politique au pouvoir dans la province.

Bregman & Hamann (Peter Carter, architecte chargé de projet). Vue de maquette, Ontario Law Courts, Toronto, 1973-74 (non construit). Photographe inconnu. Peter Carter fonds, CCA. ARCH112106

En 1974, Carter retourna à Londres afin d’y établir les bureaux de la firme Peter Carter Architect. Son équipe se composait de deux diplômés du College of Architecture de l’Illinois Institute of Technology : Dennis Mannina et Stephen LeRoith. Le projet le plus important entrepris par la firme fut celui pour la compagnie Hambro Life Assurance et celle qui lui succéda, Allied Dunbar Life Assurance, à Swindon. Sur une période de 15 ans, Peter Carter Architect finalisa le bâtiment de bureaux de la Hambro Life Assurance (1980), avec l’aide de Laning Roper, paysagiste, et des architectes de la firme YRM (Yorke Rosenberg Mardall). La firme réalisa aussi les trois étapes du projet de l’Allied Dunbar Tricenter (1991) à Swindon, un important complexe de trois bâtiments de bureaux interreliés, donnant sur une nouvelle place publique également créée par la firme. D’autres commandes notables parmi celles conçues par Peter Carter Architect ne furent néanmoins pas construites, dont le projet d’usine d’embouteillage pour Chivas Brothers/Seagram Ltd. à Darnley, en Écosse (1973–1989); les usines de produits chimiques Arrow, à Swadlincote (1974); et la bibliothèque d’archives Anthony Wedgwood Benn, à Stanstead (1989). Peter Carter Architect participa également au concours pour le réaménagement de Trafalgar Square (1985).

En 1991, Carter décida de se consacrer à sa passion pour le théâtre. Il ferma la firme Peter Carter Architect et poursuivit ce champ d’intérêt au sein de la firme d’architectes d’expositions Colin Morris Associates, à Londres, qui lui offrait l’aide technique dont il avait besoin pour la construction de maquettes. Carter conçut un projet théorique pour un théâtre d’opéra et de danse de 2 000 places, fondé sur l’idée qu’il avait proposée en 1963 dans le cadre du concours pour le National Theatre. Dans ce concept, le public et les artistes sont enveloppés dans un seul espace principal, le public étant accueilli dans une unité circonscrite par une coque en porte-à-faux contenant les sièges. Afin de démontrer comment l’idée pouvait être adaptée, Carter élabora trois projets hypothétiques s’appliquant respectivement à trois sites le long de la Tamise (1991–1992). Il participa ensuite au concours pour le Centre de Théâtre de Moscou (1992) et à celui pour le Cardiff Bay Opera House (1994). Il étudia les paramètres de son et d’éclairage, ainsi que les possibilités de mise en scène théâtrale à l’aide de croquis, de dessins et d’une maquette avec des parties amovibles, afin d’explorer les possibilités de décors et de costumes pour les productions de La Flute enchantée, de Mozart (1991); Tristan et Iseult, de Wagner (1993); Les Troyens, de Berlioz (1995); et L’anneau du Nibelung, de Wagner (2003).

Peter Carter Architect. Hambro Life Centre, 1976-80 (droite) et Allied Dunbar Tricenter, 1979-91 (gauche), Swindon. Photographe inconnu. Fonds Peter Carter, CCA. ARCH118128.

De la fin des années 1990 à 2011, Peter Carter s’adonna à l’écriture, à l’illustration, à la conception et à la production de son autobiographie, qu’il intitula Aide Mémoire. Le volume couvre ses travaux d’étudiant, ses champs d’intérêt personnels – dont des diagrammes minutieux et systématiques pour apprendre à conduire une motocyclette –, et les lieux qu’il a visités, accompagnés de notes photographiques. Un long chapitre sur la conception de théâtres comprend les documents qu’il avait recueillis tout au long de ses recherches continuelles sur le sujet, ainsi que les programmes des nombreux opéras et pièces auxquels il avait assisté en Europe et en Amérique du Nord. Publié par Carter à titre privé pour ses amis, Aide Mémoire illustre remarquablement la méticulosité incomparable de Carter dans l’étude et l’analyse détaillée de tous les aspects de la conception architecturale. On peut aussi relever ce souci du détail dans le plan paysager pour l’usine d’embouteillage de Darnley, en Écosse, où il nomme chaque plante des collines ondoyantes entourant le site. Cette attention au détail provenait de son engagement indéfectible à créer un environnement plaisant pour les travailleurs. À titre d’exemple, pour les Tribunaux de l’Ontario, Carter étudia le trajet suivi par les prisonniers à travers le bâtiment afin de prévoir pour eux un environnement plus humain.

Les documents représentés dans Aide Mémoire se trouvent dans le fonds Peter Carter du CCA. Ce fonds, constitué de documents produits entre 1943 et 1996, est inhabituel en ce qu’il offre une perspective complète sur des pans entiers de la pensée et de l’activité d’un architecte dans la deuxième moitié du XXe siècle, tout en fournissant un aperçu du processus de conception de l’un des grands maitres de l’architecture du XXe siècle, Mies van der Rohe.

Le fonds Peter Carter comporte des dessins et reprographies, documents photographiques, documents textuels, artéfacts et autres matériels produits entre 1943 et 1996.

Acquisition associée

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...