1
1
En

Comment ne pas faire un magazine d’architecture

Un atelier mutin, du 15 août au 21 août 2018

Lettre, 20 novembre 1977. Collection Gordon Matta-Clark, CCA. PHCON2002:0016:004:128

Afin d’aller plus loin que de simplement questionner la de survie de l’édition en architecture, il est nécessaire de reconsidérer les questions de fonction et les modèles de pratiques architecturales. Rien n’est moins simple que de partir d’un point inconnu quelque part dans une décennie désorganisée, mais la vie bourgeonne aussi dans un environnement changeant, comme les microbes concentrés autour de la bouche des volcans.

Dans de telles conditions, certains sont nostalgiques d’un passé hypothétique où les médias en architecture étaient en relativement bonne santé pour pousser des idées plutôt que des plans d’affaires, et d’une époque où les pratiques architecturales s’y référaient comme de sérieuses sources d’idées. D’autres spéculent sur un futur où les éditeurs ne recycleraient pas les mêmes idées et les mêmes personnes provenant d’un même réseau fermé, et où trouver un public ne coïnciderait pas forcément avec les avantages d’une éducation ou d’un héritage. Nous préférons des stratégies dont les conséquences sont immédiates, donc ont a lancé une expédition pour les trouver.

Suite à un appel ouvert, à partir duquel nous avons reçu 112 candidatures de vingt-quatre pays, nous avons invité huit jeunes penseur(e)s en architecture à se joindre à nous à Montréal pour une semaine intense de recherche, d’entrevues, de discussions et d’analyse afin de mieux comprendre quels chemins les énergies éditoriales peuvent prendre aujourd’hui et où les pratiques divergentes prennent leur forme et vigueur. Les participants sélectionnés sont : Zygmunt Borowski (Varsovie, Pologne), Alice Bucknell (Londres, Royaume-Uni), Ibiayi Briggs (Ann Arbor, États-Unis), Jesse Connuck (New York, États-Unis), João Doria (Oslo, Norvège), Björn Ehrlemark (Stockholm, Suède), Jess Myers (New York, États-Unis), Everest Pipkin (Pittsburg, États-Unis).

L’atelier débutera le mercredi 15 août, à 12h avec des conversations d’introduction autour du déjeuner. Pour la semaine suivante, les participants rechercheront des cas d’études originaux à l’intérieur et aussi à l’extérieur de l’architecture. Basée sur des entrevues de protagonistes contemporains clés opérant selon des modèles inhabituels de pratique éditoriale – ceux-là mêmes qui définissent le « lecteur », développent des tactiques pour affecter la pratique architecturale, rendent compte de leur action de manière créative et, surtout, étendent le rôle traditionnel de l’éditeur –, la résidence produira un manuel en ligne afin d’éviter un autre magazine. Le manuel sera présenté le mardi 21 août, à 18h.

Comment ne pas faire un magazine d’architecture est dirigé par Lev Bratishenko, Commissaire, Public au CCA, ainsi que par l’architecte et écrivain Douglas Murphy. L’atelier est gratuit. Vous n’avez certainement pas besoin d’être d’accord avec tout ce qui a été dit dans cet appel à candidatures pour être sélectionné(e) comme participant(e).

Comment est une série de résidences annuelles en accéléré qui rassemblent de petites équipes au CCA pour produire un nouvel outil – qui peut être physique, numérique, ou quelque part entre les deux – pour adresser rapidement une circonstance opportune ou un besoin spécifique.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...