Programme de bourses de recherche CCA-WRI

Au-dessus/en dessous/entre les deux : la lumière sur une planète endommagée

Nos sociétés sont solaires. Selon l’endroit où nous nous trouvons, la rotation de la Terre et sa position par rapport au soleil déterminent la durée de notre journée. L’architecture continue d’influencer, de réorienter et de capter la lumière émise par le soleil pour assurer des conditions qui entretiennent la vie des communautés humaines. À l’inverse, l’absence de soleil signale le besoin d’une forme d’abri qui peut agir comme médiateur aux conditions environnementales (souvent la baisse de température) et qui minimise les ouvertures afin de retenir la chaleur et les formes de lumières créées par l’Homme. Les fenêtres, en particulier, sont des points centraux pour la lumière et elles peuvent mener à un réseau aux considérations écologiques, sociales et culturelles. À plus grande échelle, l’architecture est déterminée par sa position en relation avec les cycles planétaires, le soleil permettant le développement de la vie humaine.

Pour la Terre, cette situation a été rendue particulièrement urgente dans les années 1970, quand il est devenu évident que les chlorofluocarbures (CFC) endommageaient la couche d’ozone. Le « trou d’ozone » est devenu un phénomène et un danger environnemental mondial, autant qu’une ouverture à l’échelle planétaire pour les dommages causés par la pollution chimique. Au cours des presque quarante années qui se sont écoulées depuis la découverte des effets néfastes des rayonnements dus à l’appauvrissement de la couche d’ozone, le « trou » au-dessus de l’Antarctique s’est presque entièrement refermé grâce au contrôle international et à l’élimination des CFC. C’est maintenant le dioxyde de carbone qui a préséance en tant que menace atmosphérique dominante.

Dans ces conditions, la lumière n’est plus un facteur basique pour assurer l’hygiène dans l’environnement bâti. Les ouvertures, en particulier, amplifient le rôle que la lumière peut jouer en négociant avec l’environnement bâti, les problématiques épidémiologiques, les nouvelles formes de travail et le besoin d’autres formes d’énergie, entre autres. Cette réalité écologique émergente est en train de créer de nouvelles pratiques, de nouveaux designs et d’autres manifestations sociales et matérielles de la conception architecturale qui sont au-dessus, en dessous et entre les deux, et donc essentiellement atmosphériques, souterraines et attentives aux paysages de plus en plus endommagés qui nous entourent. Qu’il s’agisse de l’augmentation des températures moyennes, de la fréquence des sécheresses ou de l’élévation du niveau de la mer, la lumière sur cette planète endommagée réagit de façon matérielle à l’écosystème influencé par l’Homme. Les ouvertures condensent et rendent palpables cette source de lumière et le besoin de questionner ses causes profondes.

Le Programme de bourses de recherche CCA-WRI vise à comprendre les relations de l’architecture avec la constitution matérielle en constante évolution du spectre de la lumière. Nous encourageons les candidatures qui traitent des sujets suivants, mais également celles qui explorent de nouvelles directions :

• Les relations entre les ressources naturelles et l’environnement bâti
• Les nouvelles façons de concevoir le développement durable, qui incluent la décroissance
• Les réponses architecturales au réchauffement climatique qui privilégient le réchauffement, le refroidissement et la gestion de la lumière
• Les typologies spécifiques historiquement et géographiquement qui dépendent de la lumière, des télescopes jusqu’aux planchers d’usines
• Les projets de paysages qui répondent à des formes précises et immédiates de dommages environnementaux et de pollution
• Les compréhensions du design dans l’anthropocène orientées vers l’avenir
• Les nouvelles relations entre les humains et les écosystèmes qui les entourent
• Les nouvelles relations entre les non-humains et les écosystèmes qui les entourent
• Les questions sur les paramètres matériels et politiques des bâtiments dits verts
• Le rayonnement solaire en tant que matériel architectural
• Les modèles sociaux de l’environnement bâti qui privilégient l’utilisation d’espaces souterrains

La reconnaissance des significations et médiations architecturales de la lumière, qui ne font que gagner en importance à notre époque de crises écologiques, est commune au CCA et au Window Research Institute. Cette affinité nous a amenés à travailler avec le WRI pour créer des conditions propices à des recherches approfondies sur le phénomène de la lumière. Cette collaboration représente un nouveau modèle de bourse pour le CCA; alors que notre institution se penche sur un éventail toujours plus large de sujets architecturaux, le WRI se concentre spécifiquement sur la lumière et les fenêtres, dans leurs dimensions technologiques, culturelles et sociétales. Cette combinaison de cadres de recherche peut offrir des paramètres spéciaux pour les explorations sur ce sujet.

Le programme

Les boursiers CCA-WRI auront droit à une résidence de recherche au CCA entre les mois de juillet et d’octobre 2022, pour un période d’un à trois mois. Chaque boursier aura accès à un bureau privé et recevra une bourse mensuelle de 5000 $ CAD, en plus d’un support financier additionnel pour couvrir les frais de voyage. En plus d’une présentation publique sur leur projet en cours, les chercheurs boursiers doivent participer à des discussions, séminaires et ateliers organisés par le CCA, échanger avec le personnel du CCA et dialoguer avec les communautés académiques et architecturales locales.

Les membres du jury pour l’édition inaugurale du Programme de bourses de recherche CCA-WRI sont : Giovanna Borasi (Directrice du CCA), Rafico Ruiz (Directeur associé, Recherche au CCA), Yoshiharu Tsukamoto (Cofondateur de Atelier Bow-Wow/Professeur, Tokyo Institute of Technology/Membre du conseil des directeurs du WRI) et Gökçe Günel (Professeure assistante en anthropologie à la Rice University).

Candidature

Les candidats du Programme de bourses de recherche CCA-WRI sont invités à soumettre une application qui décrit la façon dont leur projet de recherche et le produit qui en découlera peuvent enrichir de façon significative la pensée et le discours quant à l’architecture.

Toutes les candidatures doivent être soumises en ligne sur le portail du CCA, et doivent comprendre :

• Une proposition (1000 mots) présentant comment le projet de recherche se lie au thème et au CCA (quels fonds seront consultés, si applicable). Nous encourageons fortement les personnes qui désirent poser leur candidature et dont le projet de recherche est basé sur des acquisitions récentes à en vérifier et confirmer la disponibilité avec ref@cca.qc.ca avant de soumettre leur proposition de projets
• Un horaire de recherche détaillé (500 mots) pour une période de recherche d’un à trois mois
• Un CV et une courte biographie
• Une publication représentative (article ou chapitre de livre) ou équivalent
• le nom de trois références potentielles. Une lettre de recommandation n’est pas exigée au moment de la candidature, mais pourrait être demandée dans le cas d’une application présélectionnée.

Date limite : 6 décembre 2021, à minuit (EDT)

Vous pouvez consulter le document Guides et Modalités pour plus de détails sur les conditions de candidature.

Les chercheurs qui désirent poser leur candidature au Programme doivent être titulaires d’un doctorat, au minimum. Tous les autres candidats, en particulier les praticiens et producteurs culturels, doivent démontrer une expérience professionnelle solide et un engagement à publier, à présenter, et/ou à une pratique professionnelle.

Pour plus d’informations sur le programme, veuillez envoyer un courriel à studium@cca.qc.ca.

Pour ne rien manquer de l’actualité du CCA, abonnez-vous à l’infolettre.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins 2 semaines pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 48 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...