Programme du CCA pour les étudiants à la maîtrise : Vision du Canada

Prix Power Corporation du Canada
Recherche, 1 juin 2014 au 31 août 2014

L’objectif du Programme du CCA pour les étudiants à la maîtrise 2014, Vision du Canada : lorsque l’architecture rencontre les changements sociétaux, est d’examiner certaines des façons dont l’architecture canadienne a répondu aux principaux mouvements sociaux depuis les années 1960 et 1980 jusqu’à nos jours. Ce thème provient de cette reconnaissance que la représentation de l’identité locale de la société canadienne, après la Deuxième Guerre mondiale, a été modelée par certaines convictions fondamentales, parmi lesquelles l’idée que la médiation, ainsi que l’égalité et l’intégration (2 concepts essentiels identifiés par John Ralston Saul dans son célèbre ouvrage Mon pays métis, 2008), sont des facteurs qui déterminent le caractère de l’environnement bâti canadien. Le résultat architectural d’une telle attitude est monumental, même s’il agit habituellement à petite échelle, puisqu’il met l’accent sur l’interaction humaine et l’impact de l’activité humaine sur la ville et le paysage.

Comprendre de façon plus concrète l’espace en tant qu’outil de représentation de l’identité locale devient possible lorsqu’on explore une sélection de projets ayant marqué les décennies, de 1960 à nos jours, et lorsque l’on considère ces projets en lien avec le rôle qu’ont joué des architectes tel que Arthur Erickson, pour ne citer qu’un des plus importants, dans la composition de l’environnement bâti canadien.

À leur façon, ces projets prennent part à la collectivité et agissent comme médiateurs de ces espaces à la fois publics et privés, intérieurs et extérieurs, urbains et paysagers. Ces projets peuvent également être analysés sous l’optique de certains des changements importants qui ont eu lieu dans la société canadienne à l’époque. Par exemple, ceci est le cas des changements concernant l’accès à l’enseignement supérieur qui se sont manifestés dans le milieu des années 60 avec la soi-disant « explosion des connaissances ». Ce changement a nécessité l’expansion des espaces consacrés à l’éducation; menant à la construction de nouvelles universités et de nouvelles installations dans les campus existants. Ici, le langage iconique de la mégaforme a été directement déployé en tant que paysage multidimensionnel permettant une médiation sophistiquée du climat, des espaces publics et de l’expression intérieure et extérieure.

Participants

Thaly Drouin-Crespin
Carleton University, Canada

Laura Fiset
University of Toronto, Canada

Kevin Murray
University of Toronto, Canada

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...