1973 : désolé, plus d’essence analyse l’innovation architecturale à laquelle a donné naissance la crise énergétique de 1973, alors que la valeur du baril de pétrole augmentait de façon exponentielle, donnant lieu à des bouleversements économiques, politiques et sociaux dans de nombreux pays. Présentant plus de 350 objets – dessins d’architecture, photographies, publications, séquences télévisées tirées d’archives et artéfacts historiques – l’exposition survole les réactions que provoque la pénurie et explore leur pertinence pour le monde de l’architecture aujourd’hui.

1973 : désolé, plus d’essence présente des recherches dans des secteurs aussi variés que les systèmes solaires passifs et actifs, l’architecture enfouie ou souterraine, l’amélioration des matériaux d’isolation et de construction, les percées dans le domaine de la technologie des éoliennes et la conception de « systèmes intégrés » visant à gérer les ressources énergétiques dans un contexte plus large. L’exposition brosse le tableau des réactions politiques et sociales à la crise du pétrole à travers différents types de documents : des extraits vidéo de discours enflammés livrés en direct à la télévision; des photographies historiques montrant les files d’attente aux stations d’essence ou les rues de grandes villes entièrement désertées par les voitures; ainsi que, des archives et objets portant sur l’installation, par le président américain Jimmy Carter, de capteurs solaires sur le toit de la Maison Blanche – les visiteurs pourront même voir un échantillon d’un des capteurs en question (plus tard enlevés par le successeur de Carter, Ronald Reagan). L’impact qu’a eu la crise sur la culture populaire dans le monde occidental est illustré à l’aide de brochures et de divers outils de promotion. L’exposition présente également une sélection de jeux créés au cours de la période : leurs thèmes et leurs titres évoquent à la fois les profits des grands producteurs et l’angoisse que provoque la fin d’un style de vie.

Le site www.desoleplusdessence.org, créé par Bluesponge en lien avec l’exposition, offre aux internautes la possibilité d’explorer de façon virtuelle l’intégralité de la section du catalogue conçue par l’illustratrice britannique Harriet Russell et de visualiser de nombreuses images de l’exposition.

Commissaires : Mirko Zardini avec Giovanna Borasi, CCA.
Conception d’installation : Saucier + Perrotte Architectes, Montréal.
Graphisme : Zab Design & Typography, Winnipeg.

Visite guidée par Mirko Zardini
Pause
00:00:00
00:00:00
Publication
Événements associés
Articles associés
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...