Des architectes, des artistes et des collectifs en provenance de plusieurs pays redéfinissent des activités en apparence anodines comme le jardinage, le recyclage, le jeu ou la marche. Confrontées aux normes de comportement urbain communément admises, leurs actions vont parfois jusqu’à défier les prescriptions de la loi. Les groupes ou les individus mis en scène dans cette exposition emploient diverses démarches mais affichent un même point de vue : les outils conventionnels de planification municipale issus du sommet de la hiérarchie ne suffisent plus; il faut élaborer de nouvelles approches en partant de la base. Par leurs interactions expérimentales avec l’environnement urbain, ils montrent que l’engagement individuel contribue à façonner la ville et suscite celui des autres résidants.

Actions : comment s’approprier la ville propose 99 actions à l’origine de transformations heureuses survenues de par le monde dans les villes contemporaines. L’exposition présente, entre autres, des projets liés à la production de nourriture et aux possibilités d’agriculture urbaine; à la planification et la création d’espaces publics qui renforcent les interactions communautaires; à la conversion d’édifices désaffectés qu’on voue à de nouveaux usages; à l’utilisation du tissu urbain, tel un terrain que l’on consacre au soccer, à l’escalade, à la planche à roulette ou au parkour; à l’usage des routes pour la marche, ou l’utilisation des voies ferrées comme parcs; et à la conception de vêtements qui déjouent les barrières urbaines dressées pour empêcher qu’on se repose sur les bancs ou qu’on glisse sur les rampes. L’exposition s’attache en particulier aux instruments utilisés par les activistes, y inclus des pièces inusitées – pneumatiques géants, robes servant à ramasser des fruits, lance-fusées pour bombe à semences et vélos hybrides à brouette. Sont aussi présentés des masques servant à déguiser les enfants en chevaux, ou des chaussures de sport conçues pour glisser le long des rampes.

Commissaires : Mirko Zardini et Giovanna Borasi, CCA, avec Lev Bratishenko, Meredith Carruthers, Daria Der Kaloustian et Peter Sealy.
Concept d’installation : Andrea Sala, Milan.
Graphisme : Project Projects, New York.

Installation de l'exhibition
Pause
00:00:00
00:00:00
Publication
Événements associés
Articles associés
1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...