Chercheurs Mellon 2013

Thomas Demand, Adrian Forty, Momoyo Kaijima et Yoshiharu Tsukamoto, Rahul Mehrotra
Recherche, janvier 2013 au décembre 2013

Thomas Demand
Allemagne

Pour le célèbre artiste et sculpteur Thomas Demand, les modèles et maquettes permettent de comprendre l’environnement sans être distrait par une stimulation constante. « On peut voir les maquettes comme des maisons de marionnettes, avec de minuscules voies ferrées en sous-sol, ou considérer qu’elles représentent les plans et les rêves d’aspirants architectes. Mais votre plan de retraite se fonde aussi sur un modèle » a-t-il déclaré. Dans son travail, Demand combine photographies et maquettes en carton de salles à la signification historique.

Adrian Forty
The Bartlett School of Architecture, University College London, Royaume-Uni

Le béton est un matériau qui a fait beaucoup de choses pour nous. Il nous a permis de vaincre la nature et de transformer le monde dans lequel nous vivons – il retient la mer et relie les continents entre eux. Le béton fait partie de l’appareil de la modernité et, en tant que tel, est à la fois célébré et vilipendé. Il se peut qu’il nous ait aidés à dominer la nature, mais qu’il nous en ait aussi séparés. Il nous rapproche les uns des autres, mais peut aussi nous éloigner davantage. Tel est le paradoxe du béton. Nous considérons toujours le béton comme un agent de progrès, mais que se passe-t-il si nous l’envisageons du côté opposé, parmi ces choses qui se tournent vers le passé plutôt que vers l’avenir? Le béton est-il entièrement consacré à produire le progrès et la modernité, ou pourrait-il aussi être quelque chose d’autre dans la constellation dans laquelle nous vivons?

Momoyo Kaijima et Yoshiharu Tsukamoto
Atelier Bow-Wow, Japon

L’idée de « behaviorologie » étudie les interrelations entre le climat naturel, l’habitus humain et la typologie du bâtiment. Nous ne pouvons pas vraiment changer les disciplines physiques de la nature: l’eau tombe toujours de haut en bas à cause de la gravité, l’air chaud monte toujours, et la vapeur se condense quand elle touche une surface froide. La condensation dans une pièce peut être problématique pour les êtres humains, mais l’humidité, la chaleur et l’air n’en sont pas responsables; ces sont les êtres humains qui ne comprennent pas les comportements naturels. Les humains se comportent de manière plus capricieuse et imprévisible que la lumière, le vent, la chaleur ou l’humidité, bien que nous puissions nous attendre à ce que les humains répondent à certaines conditions d’une certaine manière. Le comportement n’est pas totalement individuel, mais est partagé entre les gens. De même, l’architecture n’est pas faite pour s’adapter à un individu en particulier, mais elle est beaucoup mieux adaptée à la collectivité et aux tendances comportementales. Les bâtiments, bien qu’ils soient somme toute immobiles, peuvent montrer, à l’échelle d’une centaine d’années, la transformation d’une ville par le remplacement de bâtiments anciens par des nouveaux, par ou l’application de nouvelles conditions à des bâtiments existant.

Rahul Mehrotra
Harvard University, États-Unis

Les architectes et les designers qui travaillent en Inde aujourd’hui sont confrontés à toute une gamme de phénomènes sociaux, culturels et économiques qui façonnent l’environnement bâti à des rythmes incroyablement rapides. Dans ce processus, le rôle de l’architecte professionnel a été marginalisé. Dans la praxis conventionnelle, la profession ne s’engage pas vraiment dans un paysage plus large, mais choisit plutôt d’opérer à partir de la spécificité du site et, ce faisant, devient déconnectée du contexte de la pratique. Cette notion du contexte de pratique reflète mes propres expériences de travail à Mumbai, et elle est emblématique d’une forme d’engagement avec un lieu de travail. Notre approche à Mumbai a été d’utiliser la ville et la région dans lesquelles nous travaillons comme le générateur de la pratique; comme un moyen d’évoluer une approche et un vocabulaire qui tire sa substance, pour ainsi dire, d’une définition plus élastique du métier. Plusieurs disciplines sont considérées comme simultanément valables dans un engagement envers ce que j’appelle le paysage urbain cinétique.

Le programme pour boursiers et chercheurs principaux de la fondation Mellon du CCA a été mis sur pied en 2001 afin d’encourager la recherche de pointe en histoire et en philosophie de l’architecture. Grâce au généreux concours de The Andrew W. Mellon Foundation, le CCA a invité des chercheurs réputés pour des résidences d’un à huit mois, se terminant par une conférence publique.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...