1
1
En
Trajets et transferts

Comment les idées et les choses matérielles liées à l’architecture sont-elles transformées durant leurs déplacements, et comment ces mutations affectent notre environnement? En observant le transfert de connaissances d’un lieu à un autre et la reconfiguration physique des communautés au cours du temps, il est possible de mettre au jour le processus de transposition des problématiques architecturales en cette époque d’échanges à l’échelle mondiale.

Article 4 de 12

Provenance

Photographies de Max Belcher

Au début du XIXe siècle, l’American Colonization Society ainsi que d’autres groupes ont encouragé des Noirs américains libres et d’anciens esclaves à émigrer au Libéria. Si certains cherchaient à abolir l’esclavage et à répandre un christianisme évangélique, d’autres ont appuyé cette émigration pour renforcer l’esclavage en éloignant les Noirs libres des États-Unis.

De 1816 à 1847, environ 17 000 colons ont entrepris ce voyage. Arrivés en Afrique de l’Ouest, ils ont fondé des villes, bâti des fermes et produit une culture dont les constructions reflétaient leurs origines. Les maisons, églises et autres bâtiments qu’ils ont érigés, ainsi que leur façon d’organiser la société libérienne, s’inspiraient de la culture qui les avait tenus en esclavage. Construisant des bâtiments dans un style largement hérité de l’Amérique méridionale, ces colons ont transféré, souvent inconsciemment et en toute innocence, les éléments palladiens présents dans l’architecture de la plantation. Simultanément, ils ont introduit en partie la hiérarchie telle qu’ils la connaissaient aux États-Unis, et ils sont devenus l’élite locale du Libéria où, jusque dans les années 1980, ils ont joué dans la société un rôle prépondérant.

Ces émigrés se sont servis de cette architecture particulière pour se distinguer et affirmer dans les communautés africaines leur patrimoine et leur culture. Plutôt que d’adopter les constructions traditionnelles à plan circulaire, ils ont préféré reproduire les maisons selon un plan rectangulaire, avec tympan et porche, typiques de l’architecture néopalladienne des plantations américaines. Dans le contexte de cette architecture, les colons ont aussi importé en Afrique la connaissance et le savoir-faire concernant des techniques et des matériaux de construction. C’est ainsi qu’ils ont souvent bâti leurs maisons en bois, en brique et parfois en pierre, s’adaptant aux ressources locales.

Une fois ses études achevées aux États-Unis, Max Belcher retourne au Libéria en 1977 et en 1978 pour travailler dans la communauté d’Arthington où se sont installés des colons venus de Caroline du Nord et du Sud ainsi que de Géorgie. Le photographe sillonne ensuite le sud des États-Unis, retraçant et photographiant les édifices qui ont inspiré et influencé ce style américano-libérien.

Max Belcher, photographe. Maison J. J. Cheeseman, construite vers 1885. Edina, Libéria, 1978. CCA. PH1987:0501

Max Belcher, photographe. The Bricks, maison Bratton construite vers 1843-1845, quartier historique de Brattonsville, McConnells, comté de York, Caroline du Sud. 1987. CCA. PH1988:0310

Max Belcher, photographe. Résidence Cove Grove, construite vers 1830, comté de Perquimans, Caroline du Nord. 1986. CCA. PH1987:0498

Max Belcher, photographe. Maison du révérend June Moore, construite vers 1885. Arthington, Liberia. 1977. CCA. PH1987:0497

Les photographies choisies par Max Belcher au Libéria ont été incluses dans notre exposition et notre publication Trajets : Comment la mobilité des fruits, des idées et des architectures recompose notre environnement, réalisées en 2010.

1
1

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles

Courriel
Prénom
Nom
En vous abonnant, vous acceptez de recevoir notre infolettre et communications au sujet des activités du CCA. Vous pouvez vous désabonner en tout temps. Pour plus d’information, consultez notre politique de confidentialité ou contactez-nous.

Merci. Vous êtes maintenant abonné. Vous recevrez bientôt nos courriels.

Pour le moment, notre système n’est pas capable de mettre à jour vos préférences. Veuillez réessayer plus tard.

Vous êtes déjà inscrit avec cette adresse électronique. Si vous souhaitez vous inscrire avec une autre adresse, merci de réessayer.

Cete adresse courriel a été définitivement supprimée de notre base de données. Si vous souhaitez vous réabonner avec cette adresse courriel, veuillez contactez-nous

Veuillez, s'il vous plaît, remplir le formulaire ci-dessous pour acheter:
[Title of the book, authors]
ISBN: [ISBN of the book]
Prix [Price of book]

Prénom
Nom de famille
Adresse (ligne 1)
Adresse (ligne 2) (optionnel)
Code postal
Ville
Pays
Province / État
Courriel
Téléphone (jour) (optionnel)
Notes

Merci d'avoir passé une commande. Nous vous contacterons sous peu.

Nous ne sommes pas en mesure de traiter votre demande pour le moment. Veuillez réessayer plus tard.

Classeur ()

Votre classeur est vide.

Adresse électronique:
Sujet:
Notes:
Veuillez remplir ce formulaire pour faire une demande de consultation. Une copie de cette liste vous sera également transmise.

Vos informations
Prénom:
Nom de famille:
Adresse électronique:
Numéro de téléphone:
Notes (optionnel):
Nous vous contacterons pour convenir d’un rendez-vous. Veuillez noter que des délais pour les rendez-vous sont à prévoir selon le type de matériel que vous souhaitez consulter, soit :"
  • — au moins une semaine pour les sources primaires (dessins et estampes, photographies, documents d’archives, etc.)
  • — au moins 24 heures pour les sources secondaires (livres, périodiques, dossiers documentaires, etc.)
...